A LA RECHERCHE DES « VALEURS » QUE VEHICULENT LE KANG ET LE « KOMFEM » QUI LE CLOTURE

L’année impaire 2017 est appelée à DENKWOP l’année du « KANG ». Démarrée au siège de l’ancienne chefferie de DJIMGOU, la danse KANG a rythmé la vie à DENKWOP tous les LIEGANG du mois de Juillet avec les passages respectifs des dignitaires de la Chefferie, des Denkeng, des Tsèmeuhia, des Tsèla, des Hiala, puis de tous les quartiers réunis. Si la danse « KANG » est uniquement réservée aux DENKWOP de sexe masculin, il faut savoir que pendant toute la période que dure un cycle du « KANG », l’on ne peut exécuter aucune autre danse à DENKWOP. C’est probablement pour cette raison qu’il n’est pas possible d’organiser les funérailles d’un notable durant un cycle de « KANG », car aucun groupe de danse ou aucune société secrète dans lesquels il siégeait ne pourrait prester.  Une  danse particulière appelée « KOMFEM » vient clôturer le cycle annuel du « KANG » et après son exécution, la vie sociale reprend son cours normal à DENKWOP.  Les danses  « KANG » et  « KOMFEM »  relèvent –elles de la  « Culture » ou des « Valeurs » ?   « Culture » et « Valeurs »  appartiennent à deux registres différents. La « Culture » est de l’ordre du fait ou de l’histoire. Elle est le fruit de rencontres, d’emprunts et de reconstructions toujours provisoires, inscrites dans un temps qui ne cesse d’évoluer. Au sein des « Cultures » se développent des exigences, des préférences, des comportements, des règles de vie, que l’on désigne sous le nom de « Valeurs ». Une « Valeur » est ce qui doit  être respecté, préservé à tout prix. C’est ce qu’on choisit de ne pas abandonner… En quête  de quelles « Valeurs » courent ces DENKWOP qui quittent les métropoles accompagnés de leurs garçons, pour se soumettre à un rite initiatique  et danser un LIEGANG  le « KANG » que clôturera quelques semaines plus tard le « KOMFEM » ? Qu’est ce qui pourrait motiver un jeune DENKWOP  né à BATOURI  ou à TOKYO, à franchir le pas de l’initiation pour exécuter le « KANG » en 2019? Chaque société doit révéler celles de ses  valeurs qui sont « universalisables »…

                                        

                                                      

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: