MC2 BANDENKOP : CHANGEMENT  DE STATUT  IMMINENT : DE LA MUTUELLE VERS LA COOPERATIVE

Dans le but de se mettre en conformité avec le REGLEMENT N°01/17/CEMAC/UMAC/COBAC RELATIF AUX CONDITIONS D’EXERCICE ET DE CONTRÔLE DE L’ACTIVITE DES MICROFINANCES DANS LA CEMAC du 27 Septembre 2017,

La MC2 (Mutuelle d’Epargne et de Crédit ) de Bandenkop, forte de 433 membres,  organisera avant la fin de cette année, une Assemblée Générale aux fins de muter du statut de MUTUELLE vers celui de COOPERATIVE.

De décembre 2015 à décembre 2018, le volume de l’épargne des membres est passé de   69 144 661 à             100 461 519 FCFA, soit un accroissement de 45%  en valeur relative et  31 317 000 en valeur absolue.

La MC2  vient de franchir un nouveau palier, en finançant à hauteur de  5000 000 FCFA, la FERME ECOLE, qui est par excellence, un projet de développement communautaire.

L’Assemblée Générale, sera l’occasion d’exclure  des rangs de la nouvelle COOPERATIVE, ceux des membres de la MC2  qui au fil du temps,  sont devenus de vrais menaces à sa viabilité, en développant  une culture de « prédation des biens collectifs ». Tous ces membres, qui s’emparent de l’épargne des grand-mères et arrières grand-mères, durement accumulée à la sueur de leurs fronts ridés, en vendant,  arachide, banane, beignet haricot  à TSEBOU, et disparaissent SANS GÊNE, NI REMORDS DE LONGUES ANNÉES DURANT,  feront  sans complaisance  face à la JUSTICE, et leur seul interlocuteur sera désormais la CELLULE JURIDIQUE de ADAF à Bafoussam.

 Par ailleurs, toute personne présentant ce profil de « prédateur de biens collectifs », NE POURRA ETRE ACCEPTEE dans aucun autre projet communautaire du type COOP H&R (Centre d’Accueil de Denkeng), etc, parce qu’un projet ne se construit pas sur l’accumulation des « RISQUES »…  Il serait d’ailleurs très suspect, que ceux qui n’ont pas d’argent pour rembourser les dettes qu’ils trainent depuis 10 ans à la MC2, trouvent subitement des fonds pour souscrire au CAPITAL du projet  COOP H&R.

Il convient de rappeler, qu’ au cours des trois derniers exercices, la MC2 Bandenkop a fait des BÉNÉFICES CUMULÉS de   CFA 9 000 000, qui auraient dû être DISTRIBUÉS sous forme de DIVIDENDES aux membres, dont nos grand-mères et arrières grand-mères de Bandenkop. Hélas, conformément à la réglementation bancaire, CES BÉNÉFICES SONT PLUTÔT AFFECTÉS D’ ANNÉES EN ANNÉES AU COMBLEMENT DES PERTES OCCASIONNÉES par nos « ÉLITES PRÉDATRICES ».

Le Conseil d’Administration invite les 433 membres de la MC2 Bandenkop, PRIVES DE DIVIDENDES  par ces ” DÉBITEURS INSOLVABLES”, à assister ou à se faire représenter à  l’Assemblée générale élective  qui consacrera la mutation de la Mutuelle en COOPERATIVE en assainissant ses rangs.

Très bon début de semaine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: